Vous avez toujours le choix !

 

Les signaux d'apaisement : Les bases de la communication canine de Turid Rugaas (Auteur)

Vous avez toujours le choix!

 

Comment les chiens communiquent-ils?

 

Les chiens sont maîtres en langage corporel et de la discrimination. En plus de la partie olfactive et sensorielle de leur façon d'être face au monde environnant, les chiens s'appuient principalement sur des signaux corporels subtils pour communiquer. Les chiens utilisent ce langage silencieux pour communiquer avec d'autres chiens et créatures, y compris nous. 

Chez les canidés, comme chez beaucoup d'autres espèces, la communication est importante.  Cette dernière est utilisée pour coopérer, chasser, élever les petits, etc., mais également pour maintenir la paix au sein du groupe en évitant les conflits pour garder l'intégrité physique tout en contribuant à la perpétuation de l'espèce.

Avec un œil attentif et de la pratique, il est possible pour nous d'apprendre à lire ce langage canin pour mieux comprendre et respecter les chiens en ce qui concerne leurs intentions, leur état d'esprit et leurs motivations, et amenuiser ainsi le plus possible la béance d'incompréhension qui se creuse parfois entre eux et nous.

 

C'est ce que nous propose Turid Rugaas dans son livre:

 

Les signaux d'apaisement : Les bases de la communication canine de Turid Rugaas  (Auteur)

https://www.amazon.fr/signaux-dapaisement-bases-communication-canine/dp/2952809534

 

Grâce à la lecture de ce livre, vous apprendrez comment les chiens communiquent à travers les signaux d'apaisement. 

Beaucoup de lecteurs qui ont appris à vraiment écouter le chien et ses signaux, disent à quel point ils comprennent mieux leur chien, et qu'ils sont capables de mieux l'aider dans les situations de la vie quotidienne. Ils estiment eux-mêmes que la relation avec leur chien a changé positivement.

Souvent, les gens trouvent cela formidablement excitant, enrichissant et divertissant de regarder ce que le chien fait pour résoudre les conflits et pacifier une situation ou lui-même. Commencez aussi, à observer votre chien, à le comprendre encore mieux et ainsi à vous rapprocher d'une interaction encore plus respectueuse.

Turid Rugaas appelle "signaux d’apaisement" les postures, regards, mimiques et mouvements que les chiens produisent pour s’auto-calmer, pour apaiser une situation tendue, exprimer leurs intentions pacifiques, éviter les conflits ou pour faire comprendre à l’autre individu en présence qu’ils sont dans un état émotionnel inconfortable ou de jeu. Turid Rugaas dénombre environ 30 différents signaux d'apaisement, voire un peu plus.

Ce langage canin est universel, avec quelques variantes en fonction de l'individu, de l'âge et de l'état de stress dans lequel se trouve le chien. Toutefois, quel que soit leur pays d’appartenance, les chiens qui n'ont pas été sociabilisés correctement, qui sont chroniquement stressés ou qui ont été séparés trop tôt de leur fratrie exprimeront ce langage différemment, ils pourraient avoir du mal à se faire comprendre et à comprendre les autres individus. 

Pour certains chiens, de l'extérieur, on pourrait même croire qu'ils ont perdu les codes. De même, chaque animal étant unique, il peut y avoir des nuances dans l'utilisation qu'il fait d'un même signal.

Les chiens ne connaissent que ce langage, ils considèrent  que nous le comprenons aussi. Il y a une forte similitude dans le langage entre les loups et les chiens, toutefois, les chiens communiquent en plus petites lettres. "Les chiens ont la même capacité et les mêmes compétences sociales pour éviter les conflits que les loups » Turid Rugaas.  

Trop souvent, notre interaction avec le chien consiste en grande partie en une communication à sens unique: nous commandons et le chien doit obéir. Pour les gens qui désirent une vraie relation avec leur chien et une réelle convivialité, ce mode de communication arbitraire est frustrant.

Certes, comprendre le langage des chiens n'est peut-être pas encore assez, mais c'est au minimum un grand pas dans la bonne direction. 

Chaque fois que vous êtes proche d'un chien, vous avez le choix: vous pouvez être menaçant ou pacifique, poli, amical et rassurant. Il n'y en a pas, absolument aucune excuse pour menacer et intimider un chien, que ce soit par notre langage corporel ou certains outils de coercition utilisés dans le monde canin.

Les chiens sont des survivants. Ils se défendent quand ils se sentent menacés. Certains vont s'enfuir, d'autres iront dans l'offensive. Quelle que soit la réaction du chien, nous avons une part de responsabilité dans le feed-back qu'il nous renvoie, et nous pouvons l'éviter.

"Il n'y a absolument aucune raison ni aucune excuse pour être violent ou menaçant envers un chien, pour le punir, le contraindre ou trop exiger de lui. Tout cela va procurer du stress au chien.  Avec le temps, le stress le rendra malade, il deviendra plus facilement agressif envers les chiens ou les gens, car son système de défense s'en trouvera renforcé.  Il pourrait finir par mordre quelqu'un. Nous avons toujours le choix de la façon dont nous voulons nous comporter." Turid Rugaas - Signaux d'apaisement, pages 64&65

En aidant un chien à comprendre que vous êtes amical et non offensant, vous pouvez instantanément en faire un ami.  Au minimum, il sera détendu en votre présence.  Cela peut changer votre relation entière avec ce chien, si vous ne le menacez pas, mais que vous vous comportez de manière pacifique et polie en utilisant son propre langage.

 

Vous avez toujours le choix

Peu importe quel chien, quelle situation ou quel événement se présentent à vous, vous avez toujours le choix dans la façon dont vous traitez le chien qui se tient en face de vous ou dont vous répondez ou réagissez à la situation.

Cela peut être de petits changements, tels que, détourner les yeux au lieu de le regarder fixement dans les yeux, détourner un peu le corps au lieu de faire face à la tête du chien, faire une petite courbe et réduire le rythme, au lieu d'aller directement en frontal, etc.

Quand vous voyez un signal d'apaisement chez le chien, prenez le renseignement au sérieux, et tenez-en compte pour modifier la situation présente, même si selon votre point de vue, il n'y a aucune raison de s'inquiéter, pour lui cela peut être stressant ou menaçant, au minimum cela a du sens pour ce chien. Toutefois, il est nécessaire aussi de voir l’ensemble de la situation et le contexte, car les signaux d'apaisement sont seulement des indicateurs.

Lorsqu'il se sent menacé, le chien peut exposer une vaste gamme de signaux, mais trop souvent, le seuil de stress et la communication sont ignorés.  Certains chiens pouvant même aller jusqu'à l'impuissance acquise lorsque leurs signaux sont réprimés d'une façon ou d'une autre. C'est un peu comme une personne dépressive, qui a perdu toute forme d'expression.

Tout ce que vous lirez dans le livre de Turid Rugaas, vous pouvez l'appliquer pour rendre plus amicale votre façon de communiquer avec votre chien, et approfondir vos connaissances sur son mode de communication. 

De cette façon, la compréhension devient respectueuse.  Conjointement, la communication au lieu d'être unilatérale, comme c'est encore trop souvent le cas, devient bidirectionnelle, et ce flux dans la relation améliore considérablement sa qualité.

 

Que pouvons-nous faire lorsque le chien a perdu son langage?

Les chiens ne perdent jamais leur langage, car il fait partie de leur héritage et appartient à la génétique des répertoires comportementaux fixes. Mais les chiens ont éventuellement réprimés ce langage, parce qu'ils ont été traumatisés, stressés ou incompris lorsqu'ils l'exprimaient.

Toutefois, un chien peut récupérer son langage, mais il faut du temps et de la patience pour remettre le chien en confiance.

Pour cette formation, vous avez besoin d'un autre chien avec une langage prononcé, et bien sûr, il faut s'assurer que ce chien ne soit pas menaçant pour le chien en réhabilitation.

Vous devez avoir suffisamment d'espace pour ne pas mettre le chien à réhabiliter sur la défensive ou dans la panique. Il est nécessaire de le socialiser de façon détendue et en suivant son rythme, et non le vôtre. En s'exerçant avec un chien bien sociabilisé, le chien qui a oublié son langage va graduellement l'exprimer à nouveau. Nous pouvons l'aider et le soutenir.

Les chiens apprennent par association, c'est pourquoi c'est si important de ne jamais tirer sur la laisse, gronder ou faire d'autres choses coercitives ou inconfortables qui affectent le chien.  Même lorsqu'un chien réagit à un autre chien ou à un humain, aucun inconfort ne devrait être exercé sur le chien.  Il existe des méthodes amicales pour y arriver.

Au contraire, nous pouvons apprendre à le traiter de façon agréable lorsque nous le réhabilitons avec un autre chien. Il fera de nouvelles associations.  De cette façon, l'attitude avec ses congénères évoluera progressivement et il se sentira mieux.

Nous pouvons encourager le chien lorsqu'il montre des signaux d'apaisement, et le soutenir pour qu'il puisse à nouveau les retrouver tous. Si vous le réhabilitez avec soin et attention, vous obtiendrez rapidement des résultats. Le chien utilisera plutôt des signaux d'apaisement au lieu de se mettre dans l'ennui par rapport à l'autre chien. C'est un progrès passionnant et incroyable à voir, et parfois à couper le souffle.

Certes, la communication du chien est fixée génétiquement dans son répertoire comportemental.  C'est pour cela, que dès son plus jeune âge, le chien devrait avoir la possibilité de pouvoir l'exprimer en toute sécurité tout le long de sa vie.

C'est une raison pour laquelle il est si important qu'un chiot soit en contact régulier avec d'autres chiens bien socialisés, de toutes les races, tailles, et couleurs, afin de lui offrir un panel d'informations à investiguer et à intégrer. C'est une approche qui peut éviter beaucoup de problèmes à vous et à votre chien dans sa vie quotidienne future. 

Au cours de notre formation TR-PDTE 2017/2019 en Hollande, avec Turid Rugaas, cette professionnelle de renommée internationale nous répète souvent "Dogs need Dogs"!  Et je puis vous assurer, que la mise en pratique de cet  conseil a énormément fait évoluer nos chiennes à divers niveaux.

 

Observer plutôt qu'interpréter

Attention toutefois, à ne pas entrer dans l'interprétation directe.  L'observation minutieuse est plus judicieuse, que l'interprétation, car jamais vous ne saurez exactement comment le chien se sent émotionnellement à l'intérieur de lui-même.

Par exemple, un chien qui balance la queue très vite peut vous sembler heureux, mais il peut aussi être excité.  Un chien calme peut vous sembler passif, il peut simplement être relax. Un chien qui se gèle peut sembler attentif, alors qu'il fixe  pour préparer une attaque, etc. Mieux vaut observer et commenter le comportement en fonction de la situation plutôt que de faire des prédictions sur l'état émotionnel du chien.

Les signaux ne doivent pas être interprétés isolément, mais en fonction du contexte et dans l'ensemble de la situation.  Le langage corporel peut avoir des signaux subtils difficilement observables lorsqu'on n'est pas habitué.

Chaque chien est un individu avec une personnalité unique, avec des compétences et des expériences de vie variées.  Le langage corporel peut aussi changer en fonction des réactions, du type d'interaction, de l'âge,  de l'environnement, des individus, de la situation, du niveau de stress du chien et de sa condition physique.

Restons prudents sur l'interprétation que nous projetons sur le chien afin de ne pas nous méprendre sur ses intentions.

 

Conclusion

Notre vie et celle de nos chiennes ont beaucoup changé depuis que nous avons découvert les signaux d'apaisement. Et peut-être plus, puisque nous savons aussi les utiliser nous-mêmes pour mieux nous faire comprendre.

Nous ne sommes pas les seuls.  Enormément de gens relatent qu'ils ont vécu exactement la même évolution. Je vous souhaite de faire les mêmes expériences, vos chiens le méritent! 

Bienvenue dans le monde du langage subtil et silencieux du chien.

Sylvia Kramer

Etudiante TR-PDTE - Turid Rugaas promotion 2017/2019 Hollande.

Auteure du livre "Stop! A la malbouffe croquettes de nos chiens et chats" Editions Résurgence