Plus de 99% des réactions vaccinales chez les chiens et les chats ne sont pas signalés

 

Par Dana Scott - Dog Naturally Magazine - Etas-Unis

Les vaccins pour animaux de compagnie ont récemment été critiqués car leurs dangers inhérents sont de plus en plus reconnus.

Vous devriez vivre à peu près dans une grotte si vous n'avez pas vu l'attaque récente d'informations mettant en doute la sécurité des vaccins. Mais il suffit de dire que, comme tout autre produit pharmaceutique, il y a à la fois des risques et des avantages pour les vaccins.

https://www.dogsnaturallymagazine.com/pet-vaccination-risks-and-benefits/

Les risques vont de l'inflammation légère aux allergies, à l'hypothyroïdie et même au choc anaphylactique soudain.

Le nombre minuscule de rapports qui atteignent le CVB n'est pas accessible aux vétérinaires ou au grand public. Il n'y a aucun moyen pour les vétérinaires et les propriétaires d'animaux de découvrir exactement combien de réactions indésirables sont causées par les vaccins.

Quel genre de système foireux est-ce?

 

Qui rapporte les réactions vaccinales chez les chiens et les chats?

Eh bien, c'est là que ça devient inquiétant.

Supposons que vous emmenez votre chien ou votre chiot pour une vaccination et qu'il subisse une réaction vaccinale. Maintenant, il faudrait quelque chose de très soudain et sévère en premier lieu pour que la plupart des vétérinaires appellent cela une réaction vaccinale. Bien que les réactions vaccinales puissent prendre des semaines, des mois voire des années (p. Ex. Allergies, maladies articulaires, maladies rénales ou hypothyroïdie), les vétérinaires pensent dans la majorité des cas à des réactions vaccinales si le chien souffre de symptômes classiques comme une diarrhée explosive soudaine, une léthargie et une douleur à quelques heures du vaccin.

Maintenant, vous pourriez penser que les vétérinaires sont mieux en mesure de voir les réactions vaccinales et sont désireux de les signaler. Toutefois, moins de 1% des effets indésirables d'un vaccin humain sont signalés à la FDA. Moins que 1%. Je parierais que c'est encore plus bas pour les vaccins vétérinaires.

Mais contrairement aux réactions vaccinales humaines, les réactions vaccinales vétérinaires ne sont pas signalées à la FDA.

https://www.2ndchance.info/onesize4all-Ahmad2003.pdf

 

Alors, qui garde la trace de ces réactions vaccinales?

Le CVB (Centre for Veterinary Biologics), une division de l'USDA (United States Department of Agriculture) est responsable de l'approbation et de l'étiquetage et des vaccins vétérinaires, ainsi que du suivi des événements indésirables.

Voici une petite histoire à propos du bon travail que fait le CVB en matière de surveillance de la sécurité des vaccins.

En septembre 2013, le vétérinaire Ron Hines a reçu deux lettres de propriétaires de chiens dont les chiens étaient morts après avoir reçu le vaccin lepto. Il a donc appelé la ligne d'enquête vétérinaire au CVB et a été informé que les réactions indésirables ne seraient pas discutées avec lui - qu'elles étaient la propriété des fabricants de vaccins.Nous ne sommes pas autorisés à voir les rapports des évènement indésirables?  Pas étonnant que les gens pensent que les réactions vaccinales sont rares.

https://www.2ndchance.info/

Contrairement aux aliments pour animaux de compagnie et aux médicaments, il n'y a aucun endroit où les vétérinaires, ou même vous et moi, pouvons trouver des rapports sur leur sécurité.

Pensez à tous les chiens qui sont morts d'empoisonnement à la mélamine il y a quelques années. Maintenant, imaginez que cela se passe sans aucun rapport à la FDA et sans que les propriétaires d'animaux aient un endroit pour trouver les rapports sur les aliments qui ont empoisonné les animaux de compagnie.

C'est ce qui se passe maintenant avec les vaccins. Nous n'avons nulle part où aller pour connaître leur sécurité.

Ainsi, puisque le Dr Hines n'avait pas accès aux rapports défavorables pour ces vaccins lepto, il a demandé au CVB pour voir les études de sécurité initiales . Le CVB a de nouveau refusé de partager cette information.

"Vous pouvez voir tous les rapports des mauvaises réactions des vaccins que vous prenez vous-même à tout moment - ils sont affichés en ligne", dit Hines. "Mais vous n'êtes pas autorisé à voir la même information quand il s'agit de votre animal de compagnie."

Le Dr Hines a donc déposé une demande d'accès à l'information et bien que le CVB lui ait dit que ce n'était pas possible, en décembre 2013, il a finalement pu voir les rapports défavorables concernant les vaccins lepto.

Mais aucun des chiens qui sont morts n'était dans ces rapports.  Comment cela peut-il arriver?

Eh bien, il semble que 90% des effets indésirables ne sont pas signalés au CVB. Ils vont directement aux fabricants de vaccins.

 

C'est là que ça devient bizarre

Que se passe-t-il lorsqu'une réaction indésirable au vaccin est signalée au fabricant du vaccin, ce qui arrive 90% du temps? Il est tenu de transmettre ces rapports au CVB, n'est-ce pas?

Faux. La seule fois où le CVB reçoit des rapports négatifs de la part des fabricants de vaccins c'est quand il les demande. Et d'après ce que le Dr Hines a appris, c'est un phénomène rare.

Ainsi, les rapports sur ces deux chiens, et je parierais des milliers d'autres, qui seraient morts après la vaccination, n'ont été surveillés ni vus par personne d'autre que les fabricants de vaccins.

Résumons …

Seulement 1% des effets indésirables des vaccins sont susceptibles d'être signalés

Parmi ceux-ci, 90% sont signalés directement au fabricant du vaccin, mais pas au CVB.

Lorsque les fabricants de vaccins reçoivent ces rapports, ils ne sont pas obligés de les envoyer au CVB et le CVB ne les demande pas systématiquement.

Le nombre minuscule de rapports qui atteignent le CVB n'est pas accessible aux vétérinaires ou au grand public. Il n'y a aucun moyen pour les vétérinaires et les propriétaires d'animaux de découvrir exactement combien de réactions indésirables sont causées par les vaccins. Quel genre de système foireux est-ce?

 

Que pouvons-nous faire pour changer cela?

Si vous soupçonnez que votre chien ou votre chat a subi un effet indésirable d'un vaccin, assurez-vous que votre vétérinaire remplisse un rapport au CVB.

 

Voici le lien

https://www.aphis.usda.gov/aphis/ourfocus/animalhealth/veterinary-biologics/adverse-event-reporting/ct_vb_adverse_event

 

Assurez-vous de vous tenir par-dessus son épaule pendant qu'il le fait ou il peut ne jamais atteindre le CVB. Notez que vous ne pouvez pas faire un rapport sans d'abord contacter le fabricant du vaccin. Ne laissez pas cela se terminer là - le CVB doit être contacté directement.

 

Enfin, voici quelques bonnes nouvelles et une demande du Dr Hines:

 

 "Le 8 janvier 2014, j'ai reçu un courriel du Centre for Veterinary Biologics m'informant qu'il prévoyait de modifier sa politique et de demander aux fabricants de vaccins de signaler toutes les réactions indésirables aux vaccins. Les compagnies pharmaceutiques ne seront pas satisfaites. Elles  ont leurs lobbyistes, mais personne à Washington pour faire du lobbying pour vous et votre animal de compagnie. Vous devez informer le CVB et vos membres du Congrès que vous soutenez la décision du CVB. Ajoutez que les informations doivent être affichées sur le site web du CVB de manière compréhensible / lisible pour les propriétaires d'animaux comme vous - tout comme la FDA publie sur son site des rapports sur les effets indésirables des vaccins que vous et votre famille recevez pour vous aider à prendre des décisions judicieuses."

S'il vous plaît, faites savoir au CVB que vous exigez mieux d'eux. Ce sera un combat long et sanglant, mais c'est une bataille à gagner.

 

En savoir plus sur l'expérience du Dr Hines et sur le vaccin lepto.

https://www.2ndchance.info/test.php?page=onesize4all

https://www.aphis.usda.gov/aphis/ourfocus/animalhealth/veterinary-biologics/adverse-event-reporting/ct_vb_adverse_event

 

À propos de l'auteure Dana Scott

Dana Scott est la fondatrice et PDG de Dogs Naturally Magazine. Elle élève également des Labrador Retrievers primé sous le préfixe Fallriver. Dana a été un éleveur d'aliments naturels depuis les années 90 et est un orateur recherché et un défenseur acharné des soins de santé naturels pour les chiens et les personnes. Dana travaille sans relâche pour éduquer les propriétaires d'animaux afin qu'ils puissent influencer la médecine vétérinaire et changer les pratiques actuelles en matière de vaccins, de nourriture et de santé préventive. Visitez Labradors Dana à Fallriver Labs

https://www.dogsnaturallymagazine.com/vaccine-reactions-unreported-dogs-cats/

 

Traduction Sylvia Kramer