Qu'est-ce qu'une laisse et des rênes possèdent en commun en qualité d'outil de communication entre l'animal et son partenaire humain?

La laisse ou les rênes sont un champ de force, pas un outil de correction. Votre laisse ou les rênes sont là pour assurer la sécurité et la communication. Cette connexion physique avec votre animal est une sauvegarde de votre connexion mentale, pas un remplacement.

 

Leur manutention devrait être comme la WIFI entre vous et votre animal. Un lien, une forte connexion sans fil !

Un texte écrit à quatre mains.

Auteurs William Savat et Sylvia Kramer

13 novembre 2018

 

La laisse de votre chien est-elle souvent sous tension?

 

Est-ce que votre chien tire en laisse? Tirez-vous vous-même sur la laisse de votre chien? Dans l'affirmative, cet article est susceptible de vous intéresser et de vous permettre d'approfondir encore davantage la relation entre vous et votre chien. 

Qu'il s'agisse d'une laisse ou de rênes, toute tension stresse la communication entre le partenaire humain et son animal. La laisse peut être comparée aux rênes que le cavalier utilise lorsqu'il monte son cheval.

La manutention des rênes et de la laisse sont tous deux des outils de communication relationnels, essentiels et précieux.

A ce titre, je laisse la "plume" à William Savat, qui est un amoureux des chevaux, un homme empreint de respect et de compassion, ainsi qu'un cavalier d'exception.

Pour l'avoir vu interagir avec ses chevaux, je puis affirmer que William a un don réel dans la compréhension intuitive des équidés.

 

"Tenir les chiens en laisse !!" De William Savat

Article écrit par William Savat : equiscomfort@proximus.be

 

Comme cela est déjà expliqué en details par Sylvia Kramer, je peux confirmer ici que c’est la même application avec les chevaux.

Mon grand ami et maître Ivan Kirch me disait depuis le début “ Il faut monter le cheval avec le doigté d’un violon et le souffle de la botte” une de ses nombreuses règles d’or.

C’est aussi la raison pour laquelle, je commence toujours à apprendre aux gens le travail à pied, car c’est trés important.

Une fois que vous pouvez utiliser les rênes avec douceur ET sans force, alors là vous êtes prêt à monter le cheval.

Un autre avantage, c’est qu'on est plus près du cheval et plus en contact pour voir/observer les mouvements du cheval.

Malheureusement, il y a beaucoup de gens qui sont tout le temps occupés à tirer dedans (plus de force, plus de résistance, plus le cheval devient dur ).

Comme avec les chiens , combien de chiens marcheront-ils avec leur propriétaire au lieu de l’inverse!! Ou combien de propriétaires tiennent-ils la laisse trés courte pour impressioner !

Rien n'est plus chouette que de se prommener avec une laisse détendue qui pend ou juste un contact comme avec les rênes à cheval…

J’ai eu trois Boxers , un berger Slovaque (un Patou en France) tous portaient la laisse détendue par simple contact sans suivre de cours de dressage puisque c’est exactement la même façon d’application.

Dès qu'on demande sans forcer et obéissance, là donner les rênes est la récompense.

En fait, les rênes ou la laisse sont des outils , l’extension (l’allonge) de vos bras, comme la cravache , MAIS jamais pour frapper!!

Ce qui est aussi très important, c'est votre attitude , le cheval vous observe, il le sent si vous n’êtes pas correct , puisqu'un cheval ne ment jamais et ne peut pas vous tromper.

Et stp laissez-lui aussi le temps de réfléchir pour vous comprendre, comme les chiens, comme nous, l’un a plus besoin de temps qu’un autre, soyez patient, c’est en travaillant lentement qu’on progresse parfois plus vite.

Ce que je veux expliquer, ici c’est il n’y a pas de différence d’application, même avec ou sans mors, ce que je fais personnellement, il faut savoir ce que vous faites.

Je peux encore longtemps expliquer mes expériences, mais l’important, c'est que l'utilisation de la laisse VS les rênes est la même chose.

Avec plaisir.

William Savat

equiscomfort@proximus.be

"Les différents aspects d'une laisse tendue" Par Sylvia Kramer

La laisse est un dispositif précieux, qu'elle soit utilisée selon la loi de votre pays ou pour d'autres raisons spécifiques.

Quelle que soit la raison pour laquelle une laisse est employée, elle devrait idéalement être perçue comme un précieux outil de communication, et par conséquent toujours être lâche et parfaitement détendue entre votre main et votre chien.

Toutefois, elle peut servir de mode de connexion relationnelle majeur, lorsqu'elle est utilisée adéquatement, avec sensibilité, respect et dextérité.

Bien que la laisse puisse offrir la sécurité dans diverses situations de la vie courante, elle devrait être essentiellement considérée comme un précieux outil de communication, plutôt qu'un outil de contention ou de coercition.

Une myriade d'informations sont transmises au travers de la laisse et de sa manutention. L'essentiel est de savoir quelle intention et informations nous transmettons à travers la manutention que nous avons choisi d'adopter dans les déplacements avec notre chien.

Plus la laisse est tendue, et plus les informations sont altérées et brutes, voire brutales dans certains cas de forte traction.

Par contre, plus la laisse est lâche et détendue, et plus la communication est bidirectionnelle, donc compréhensible, respectueuse, fluide et limpide.

Une laisse devrait être considérée comme la connexion WIFI de votre ordinateur. La connexion existe, nous sommes tous reliés les uns aux autres, sans ressentir de tension ou de pression.  Un lien, une forte connexion sans fil ! 

C'est comme cela que je conçois la manutention de la laisse, voire des rênes le cas échéant, une connexion WIFI entre vous et votre animal.

Je vois très souvent des chiens tirer en laisse, voire remorquer la personne qui se trouve derrière eux, ou à l'inverse des personnes qui tirent ou secouent la laisse pour une quelconque raison, souvent même sans ne pas s'en rendre compte vraiment, c'est devenu leur mode de communication.

Toute cette tension a un impact considérable sur l'état émotionnel, psychique et physique du chien.

Pensez-y la prochaine fois que la tension de la laisse se renforcera entre votre chien et vous!

Impacts de la tension de la laisse

• Une laisse serrée exagère et complique les rencontres entre chiens.

• Une laisse tendue augmente la réactivité et la réaction émotionnelle quelle que soit la situation.

• Toute tension stresse la communication entre l'animal et son partenaire humain.

• Toute traction peut blesser le chien au niveau du cou et à différents endroits du corps (voir mon précédent article à ce sujet)

http://www.baladescaninesphilippeville.be/441102085

• Une laisse tendue ajoute une tension musculaire globale et accentue la posture du chien, toute la tension du corps est portée vers l'avant, ce qui peut être interprété comme étant une position corporelle aversive vis-à-vis d'un congénère.

• Une laisse tendue conduit à la frustration et à l'escalade chez les chiens audacieux. L’incapacité de s’échapper augmente le sentiment de vulnérabilité chez les chiens anxieux.

. Une laisse tendue déforme tout le langage corporel du chien.

• Une laisse tendue augmente la probabilité d'une explosion défensive chez les chiens timides.

• La tension de la laisse déforme fondamentalement la communication et la compréhension entre vous et votre chien.

De surcroît, parce que nous nous tenons debout, toute tension sur la laisse tend à élever la posture du chien. La tension de la laisse et la levée du corps du chien vers le haut augmentent la frustration et/ou la défense d'un chien déjà excité.

Soulever un chien avec la laisse augmente le niveau de tension générale. La tension émotionnelle et physique est augmentée dans une posture contradictoire, les pattes sont parfois aussi soulevées du sol, surtout chez les petits chiens, ce qui peut être très inconfortable pour le chien, mais aussi mal interprété par le congénère en face, engendrant aussi plus de tension.

Nous avons l'intention de protéger notre chien des ennuis, alors qu'en réalité, nous pouvons causer du tort à notre chien par la tension de la laisse. En tirant sur la laisse nous voulons éviter les défis, mais nous initions le combat ou la réactivité que nous essayons d'éviter.

Associations négatives antérieures avec des événements qui se sont déroulés en laisse

Si vous avez déjà commis l’erreur de punir votre chien pour son comportement inapproprié en tirant ou secouant la laisse, ou de lui avoir permis de tirer sur la laisse dans certaines situations, vous lui avez peut-être inculqué une association négative avec la laisse.

La tension du chien sur la laisse, les corrections verbales, une secousse ou une traction de votre part sont autant de facteurs de stress que votre chien pourrait maintenant associer à la présence d’un autre chien quand il est en laisse, d'un humain, ou tout autre stimuli avec lequel il a fait l'association. Ce stress supplémentaire peut le rendre confus alors qu’il ne l’aurait peut-être pas été autrement.

 

La tension sur la laisse en tant que stresseur

Une laisse tendue, quelle que soit la raison, est un facteur de stress pour le chien. Faites l'expérience, demandez à votre partenaire de vous mettre une laisse, de la tenir tendue et détendue, et ensuite, faites le bilan de ce que vous avez ressenti. Sachez qu' il en va de même pour votre chien.

A contrario, une laisse lâche permet une micro-communication bidirectionnelle et un bon maniement de laisse accentue aussi la confiance dans la relation.

Tandis qu'une laisse tendue donne naissance à un langage de sourd, à des mauvaises associations et à des interprétations erronées, où chacun tente de tirer profit de la situation de façon non bénéfique.

Identifiez la cause spécifique de la traction en laisse de votre chien, gérez son comportement en laisse pour prévenir la frustration, l'excitation, le stress et la peur qui sont les causes fondamentales de son comportement.

Apprenez-lui à marcher avec une laisse détendue, une laisse dite "en sourire", et ainsi un autre monde émotionnel et relationnel s'ouvrira pour vous et votre chien.

N’oubliez pas qu’il n’est pas juste d’imposer à son chien de rester scotché à vous en permanence : il a besoin de flairer, de prendre connaissance de son environnement et de faire ses besoins.

Soyez souple, car si vous êtes trop strict, vous lui donnerez juste envie de vous échapper pour respirer un peu.

Idéalement, le chien devrait porter un harnais physiologique avec une laisse d'au moins 3 mètres de long, afin qu'il puisse s'orienter comme il le désire, et faire des choix lorsque la situation l'exige pour lui.

Cette longueur permet aussi une meilleure communication entre le binôme. De surcroît, une laisse de 3 mètres ou plus permet aussi au chien d'observer attentivement votre langage corporel, et vous le sien, ce qui vous permettra de le soutenir en cas de besoin.

Étant aidé par une longueur appropriée, votre chien est à votre écoute et, en tant qu’élève captif, il répondra de manière satisfaisante à vos messages de soutien.

Par contre, une laisse trop courte ne permet pas ce type de communication , peut être très inconfortable pour le chien, et la tension ne permet pas une lecture adéquate du langage corporel, ce qui peut être dommageable pour la relation et la compréhension entre le chien et son partenaire humain.

Très souvent, ce sont les personnes qui incitent involontairement leur chien à tirer en laisse, pourquoi et comment ? Et bien malheureusement ils éduquent l’animal à l’envers.

Plus vous tendrez la laisse en ramenant par la force votre chien à vous, plus votre compagnon à 4 pattes ira à l’opposé en tirant sur la laisse comme un fou, ainsi vous installerez un rapport de force entre votre chien et vous, et cela sans vous en rendre compte.

La plupart des méthodes de formation sont dans la contradiction et la confusion entre la marche en laisse détendue et la marche au pied. Beaucoup de gens croient qu’il faut systématiquement faire marcher le chien au pied pour qu’il ne tire plus sur la laisse.  Rien n'est plus éloigné de la réalité.

 

En conclusion

Alors la prochaine fois que vous tiendrez une laisse ou des rênes, soyez attentif au mode de communication qui s'établit entre votre animal et vous. Cette connexion est-elle fluide, bidirectionnelle, souple et compréhensible.  La réponse à cette question se trouve dans la tension exercée et de la qualité de la manutention.

Avec cette conscience, William Savat et moi-même, vous souhaitons de trouver une méthode éthique et amicale pour vous aider sur le parcours de la détente, de la confiance, et de la compréhension mutuelle en relation avec votre animal préféré.

Bien chaleureusement et avec tous nos souhaits.

Sylvia Kramer & William Savat